Collectif île Verte

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, mai 26 2021

Nouvelle demande de permis en avril !

Chers signataires,

Tout d'abord nous vous informons que la 4ème demande de permis a été refusée à la mi-avril 2021. Victoire d'étape !

Néanmoins, le problème demeure, puisqu'une nouvelle demande de permis a été déposée le 15 avril 2021 ... La solution structurelle pour arrêter cette succession de dépôts de PC reste de modifier le PLUi qui empêchera définitivement la destruction du jardin.

Pour mettre un terme à ce mauvais feuilleton nous allons donc déposer une proposition de modification dans le cadre de la concertation actuellement en cours pour la Modification n°1 du PLUi. Vous pouvez également déposer vos propositions avant le 3 juin. Modification au PLUi

Nous approchons des 1000 signatures pour notre seconde pétition, dont plus de 350 en ligne sur openpetition.eu/!verte et les autres manuscrites. Pour toute information complémentaire écrivez-nous au : collectifileverte@gmail.com

« Pour des îles vertes dans les villes vertes...»

dimanche, avril 25 2021

PÉTITION Lettre ouverte au Maire

Vous pouvez SIGNER ICI >>>>> PÉTITION

samedi, avril 17 2021

NOUVELLE PÉTITION Lettre ouverte au Maire de Grenoble

La mairie PEUT ET DOIT refuser la bétonisation des jardins à l'angle LACHMANN-JONGKIND

PÉTITION EN LIGNE vous pouvez la signer dès aujourd'hui !

image_petition3.jpg

!Monsieur le Maire,

Comme vous le savez, depuis 2018, des grenoblois se mobilisent pour la préservation du caractère VERT de l’Île Verte et s'opposent à un projet immobilier « contre-nature » qui occuperait la quasi -totalité des jardins situés à l’angle de la rue Lachmann et du quai Jongkind. Une première pétition signée par plus de 1000 personnes démontre que cette opposition dépasse le cercle des voisins et riverains.

Vous avez précisé au dernier conseil municipal le nécessaire respect du cadre réglementaire du PLUi (Plan Local d'Urbanisme intercommunal) dans l'instruction de la 4e demande de permis de construire en cours.

Or, l'article UBa 4.1 du Plan Local d’Urbanisme (a) qui traite de la question de l’« implantation (des futures constructions) par rapport aux voies et emprises publiques » vous permet sur cette parcelle d'imposer au promoteur une implantation assurant « la préservation ou la continuité de la végétalisation et des espaces non bâtis existants sur les espaces publics ou privés voisins ».

Nous vous demandons donc de refuser le permis en l'état et d'imposer au promoteur une marge de recul pour préserver la continuité végétale existante. Ce qui aboutirait à une construction qui s'alignerait sur la façade du bâtiment existant et préserverait ainsi ce site aux qualités manifestes.

Comptant sur vous pour faire valoir la possibilité qui vous est offerte de façonner une ville respectueuse des éléments et des habitants et non une approche prédatrice qui pille les espaces encore disponibles au profit de quelques-uns, veuillez agréer, M. le Maire l'expression de nos salutations respectueuses.


MAIL collectifileverte@gmail.com

(a) Extrait de l'article 4.1 du Règlement du PLUi applicable à la zone de l'île Verte (UBa).« Implantation alternatives par rapport aux voies et emprises publiques » : ''« Une implantation différente de celle prévue par la règle générale peut être imposée dans les cas suivants : – pour assurer la préservation ou la continuité de la végétalisation et des espaces non bâtis existants sur les espaces publics ou privés voisins ; – en raison d’une configuration atypique de la parcelle (parcelle traversante, en angle ou en cœur d’îlot, (...)»''

vendredi, avril 9 2021

Communiqué de Presse du 9 avril 2021

Sur la base du Règlement actuel,

la Mairie peut dès aujourd’hui refuser

le dernier permis de construire du promoteur.

Le Collectif de l'Île Verte que nous représentons (soutenu par plus de 1000 signatures d'une pétition) s'est constitué en 2018 afin de s'opposer au projet d'un promoteur sur une parcelle de 396 m2 jusque là particulièrement végétalisée (à l'angle de la rue Lachmann et du quai Jongkind, jouxtant une construction historique du quartier).

Lors du dernier conseil municipal du 29 Mars 2021, M. le Maire a répondu à une question orale lui demandant si « il accéderait à la demande de l'Union de quartier et de ses habitants à travailler de concert à la modification du Plan d'urbanisme » (actuellement en cours ) (voir ici de 25'45" à 30'), modification qui, bien entendu, empêcherait la destruction de la végétalisation de ce lieu emblématique de l'Île Verte.

Dans sa réponse M. le Maire explique d'une part que « les modifications du PLUi en cours ou à venir ne permettent pas de modifier la constructibilité d'une seule parcelle » et que, d'autre part, dans l’instruction de la demande de permis de construire, il s'en tiendra au « cadre réglementaire » en vigueur.

Concernant la modification du PLUi, nous sommes surpris de l'affirmation de M. le Maire comme quoi « on ne pourrait pas modifier la constructibilité d‘une seule parcelle » et ce, pour 2 raisons : la modification que nous avons déposée propose d'imposer une « marge de recul » aux nouvelles constructions le long du quai Jongkind sur plusieurs parcelles (9 en tout) mais surtout l’actuelle modification soumise à concertation par la Métropole comporte de nombreu­ses modifications ne portant que sur une parcelle seule, la modification de toutes les règles de hauteur de la parcelle unique de la Poste Chavant en étant l'exemple le plus emblématique.

Pour ce qui est du « strict respect du cadre réglementaire en vigueur », nous sommes heureux d’annoncer à M. le Maire que le Règlement du PLUi actuel lui permet d'ores et déjà de refuser la dernière demande de permis du promoteur.

En effet, celui-ci propose de bâtir l'ensemble de son bâtiment sur la totalité de l'angle Lachmann-Jongkind (voir plan ci-dessous), ce qui aura pour conséquence de supprimer la continuité végétalisée qui existe actuellement le long du quai Jongkind dans le tronçon compris entre la rue Menon et la rue Lachmann.

Or, le Règlement actuel pour la zone UBa dont dépend la parcelle du projet prévoit dans son article « 4.1. Implantation par rapport aux voies et emprises publiques » que :

« une implantation différente de celle prévue par la règle générale peut être imposée dans les cas suivants :

pour assurer la préservation ou la continuité de la végétalisation et des espaces non bâtis existants sur les espaces publics ou privés voisins ;
• (…)
• en raison d’une configuration atypique de la parcelle (parcelle traversante, en angle ou en cœur d’îlot, (…) » *

M. le Maire a donc le pouvoir de refuser la délivrance de ce permis de construire en l'état au motif qu'il met fin à une « continuité de la végétalisation » emblématique de notre quartier.

Le Collectif Île Verte.

mercredi, avril 7 2021

Conférence de presse du 12 mars 2021 / COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Aujourd'hui, alors que nous attendons avec appréhension la réponse du service instructeur à la dernière demande de PC en date, nous tenons à réaffirmer notre attachement aux qualités d'un site emblématique que nous ne laisserons pas détruire pour des raisons purement mercantiles.

Emblématique du point de vue de la qualité de vie en ville : La parcelle concernée offrait jusque là un équilibre remarquable entre le bâti et le végétal, l'espace public et l'espace privé, ouvrait continuité végétale avec le chemin de promenade des berges. La construction historique modeste, une des plus vieille du quartier est située en retrait de la rue, comme sur l'ensemble de l’îlot et du quai. Les arbres qui s'y développaient, apportaient de la fraîcheur et de l'oxygène (et de la beauté) au quartier. Depuis, ils ont été abattus sur une grande partie de la parcelle, laissant présager le pire quant à l'emprise de la future construction. Ici 12 foyers y vivent. Avec 7 nouveaux logements, le promoteur densifierait de presque 60% la parcelle ! Toutes les demandes de permis de construire soumises par le promoteur suppriment les vues des habitants vers le St-Eynard, réduisent l'ambiance lumineuse, créent un nouveau vis-à-vis et obstruent les vues des immeubles voisins et depuis les rues. Sans parler de l'effet visuel de rétrécissement de la rue Lachmann, là où elle s'ouvrait enfin.

Site emblématique du point de vue du PLUi : Longtemps nous n'avons pas cru possible que de tels projets soient envisageables sur une si petite parcelle de 396m2. Aujourd'hui nous ne comprenons toujours pas comment un projet qui contredit autant les aspirations contemporaines pour une ville agréable à vivre pourrait être accepté par les pouvoirs publics. Si une telle construction devait se faire, ce serait un bien triste message ; signifiant que le poids des OAP, et en particulier l'OAP « Paysage et biodiversité » sont quantité négligeable. Pourtant ces OAP sont belles et bien présentées comme le volet environnemental du PLUi. Or, le PLUi est un document évolutif et nous sommes actuellement en période de modification simplifiée jusqu'au 22 mars. Tout citoyen dispose donc en ce moment de la possibilité de proposer des rectifications (avec l'espoir qu'elles soient prises en compte dans la prochaine version). Nous concernant, nous y contribuerons afin que ce genre aberration ne soit plus possible demain. Nous appelons donc à une participation massive de celles et ceux qui sont concernés par l'avenir de notre cadre de vie.

Emblématique d'un point de vue symbolique: Vous l'avez compris, ce qui se joue ici dépasse la simple construction de 7 logements : A l'heure de la convention citoyenne, de Grenoble capitale verte européenne, les instances décisionnaires locales en matière d'urbanisme doivent indiquer clairement à travers leurs décisions pour qui se fera la ville de demain. Pour une poignée de promoteurs ou pour les habitants ?

Est-ce qu'un projet de 7 nouveaux logements est préférable à la préservation d'un bien commun, un environnement qui fait le bonheur de nombreux grenoblois ? Près de 1000 signataires ont déjà manifesté leur opposition.

lundi, février 1 2021

Dépôt d'un nouveau permis de construire

Chères habitantes et chers habitants,

Le 8 décembre 2020, une nouvelle demande de permis de construire a été déposée pour un immeuble à l’angle de la rue Lachmann et du quai Jongkind. Elle doit mener à une décision de la Mairie, des services d'urbanisme et de l'Architecte des bâtiments de France au plus tard le 08 Avril 2021.

Elle fait mention d'un immeuble en R+4 de 7 logements avec accession sociale sans plus d'information ni sur l'emprise au sol ni sur la surface de plancher. L'arrêté du 18 octobre 2020 concernant le précédent projet signalait notamment comme causes de refus une non-cohérence urbaine, architecturale et paysagère et une pleine terre morcelée. Nous serons vigilants non seulement sur le respect du règlement mais aussi des Orientations d’Aménagement et de Programmation Paysage et Biodiversité qui sont l'esprit du PLUi.

Pour plus d'information, le document PLUi applicable est :

https://sitdl.lametro.fr/urba_posplu/PLUI_GAM/4_1_OAP_thematiques/OAP_Paysage_Biodiversite/03_OAP_Paysage_ConfluenceGrenoble.pdf

L'ambiance concernée pour le quartier Ile Verte est l'ambiance dite "Faubourgs".

Nous verrons donc comment la "compatibilité" du nouveau projet avec les OAP est appréciée par une municipalité se revendiquant de "Grenoble capitale verte européenne 2022".

D'ores et déjà, les habitants du quartier et passants ont pu noter la disparition de la végétation sur le terrain.

Nous vous tiendrons informés de l'évolution de ce dossier.

Vous pouvez nous écrire collectifileverte@gmail.com

lundi, novembre 9 2020

Le permis de construire à l'angle Lachmann - quai Jongkind a été refusé !

Chères habitantes et chers habitants,

Le 18 octobre 2020, le Maire de Grenoble a refusé d'accorder le permis de construire pour l'immeuble à l’angle de la rue Lachmann et du quai Jongkind contre lequel vous vous êtes manifestés !!! (Arrêté n°20-1680 pour le PC 38185 20 U1023).

L'arrêté du refus comporte un avis défavorable de l'Architecte des Bâtiments de France, cite le non-respect de différents articles du règlement PLUi (Plan Local d'Urbanisme intercommunal) et des conflits vis-à-vis des Orientations d’Aménagement et de Programmation Paysage et Biodiversité du PLUi. Citons par exemple, l'absence de retrait par rapport à l'espace public, la fragmentation des espaces de pleine terre, la mauvaise insertion architecturale et paysagère, le dépassement du ratio surfaces construites / surfaces en pleine terre, l'atteinte au développement du chêne … Nous espérons que ces motifs du refus démontreront leur solidité et auront force d’exécution et d'application s'il y a contestation.

Ce résultat a aussi été obtenu grâce à votre mobilisation en faveur d'un développement urbain réfléchi et en accord avec les principes de ville verte défendus par la municipalité. Alertés cinq jours avant la date butoir du 18 octobre, vous avez été nombreux à écrire votre attachement à cet îlot de verdure et 50 personnes supplémentaires ont signé la pétition. Toutefois, nous ignorons quelle suite le promoteur donnera à cette décision : il peut poser un recours devant le tribunal administratif ou encore déposer une nouvelle demande de permis de construire avec un projet révisé, etc.

RESTONS VIGILANTS Cette décision symbolique d'une nouvelle manière de concevoir la ville constitue certes une étape importante dans la défense de notre cadre de vie à Grenoble. Mais nous devons rester vigilants pour que les principes qui ont prévalu dans ce refus soient maintenus et réellement actifs et renforcés.

Nous vous tiendrons informés des suites.

Vous pouvez nous écrire collectifileverte@gmail.com

vendredi, octobre 9 2020

NOUVELLE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE 18 juin 2020

Chers habitants,

En 2018, vous étiez plus de 840 à vous mobiliser contre un projet de construction immobilier hors norme qui dénaturerait un des derniers îlot de verdure de notre quartier à l'angle de la rue Lachmann et du quai Jongkind; et à exiger que les nouvelles constructions s'intègrent dans le tissu urbain existant et préservent le caractère VERT du quartier de l'Ile Verte. Ce faisant, vous avez manifesté votre attachement à une urbanisation harmonieuse, agréable à habiter et à côtoyer pour le voisinage et les promeneurs. Sachez que ce fragile équilibre est de nouveau menacé!

NOUVELLE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE Nous vous informons que le même promoteur immobilier a déposé une nouvelle demande de permis de construire sur cet îlot le 18 juin. Les services d’urbanisme doivent statuer sur cette demande avant le 18 octobre 2020. Il est annoncé un immeuble de 7 logements, R+4 ou R+5, 16,7 m de hauteur, 620m² de surface de plancher. Par rapport au précédent immeuble, il augmente en surface habitable et en hauteur. Nous craignons à nouveau de voir disparaître le jardin existant sous le béton au profit d'un promoteur privé qui réalise une opération financière et dégradera de manière irréversible cet îlot apprécié des habitants du quartier comme des promeneurs. Nous avons aussi constaté que ce promoteur a commencé des travaux de démolition sans permis de démolition! Et l'aménagement au 25 quai Jongkind sans l'accord de la Mairie pour la modification des façades et auprès de la copropriété pour les parties communes. Nous voulons manifester notre opposition à ces pratiques et attendons de la mairie une position ferme.

PROJET SYMBOLIQUE Nous estimons ce projet symbolique des engagements de la Mairie sur la ville qu'elle souhaite construire. Et, forts d'avoir assisté à de nombreuses réunions de concertation, d'explications et même de possibilités de modification des dispositions du nouveau Plan Local d'Urbanisme intercommunal en 2018, nous sommes très curieux de voir avec ce nouveau projet, comment les «Orientations d'Aménagement et de Programmation (OAP) Paysage et biodiversité» conçues dans le souci et le désir de construire et de garder une cité agréable à vivre, valorisant les espaces verts et leur bénéfices, dont la fraîcheur, les structures urbaines de chaque quartier et leur caractère, supplanteront et modèreront les réglementations "dures" du PLUi pour les projets immobiliers à venir. Comme promis en réunions publiques, nous serions heureux de voir ces principes véritablement appliqués dans notre ville.

Aujourd'hui notre collectif invite à se mobiliser pour le beau chêne dans l'espace public situé à l'angle Lachmann/Jongkind - qui dans la précédente demande de permis de construire devait être abattu. Nous craignons pour sa survie. Mobilisons-nous pour que ce chêne pédonculé devienne un arbre remarquable... dans 300 ans!

En attendant d'autres rendez-vous pour manifester notre opinion sur la manière d'organiser et de bâtir l'espace public à Grenoble, écrivez nous votre attachement à cet îlot à l'adresse collectifileverte@gmail.com pour que nous puissions relayer.

jeudi, septembre 24 2020

Article Gre'net septembre 2020

Lien vers l'article
https://www.placegrenet.fr/2020/09/24/le-collectif-ile-verte-de-grenoble-de-nouveau-inquiet-apres-un-depot-de-permis-de-construire/335959

vendredi, novembre 16 2018

PLUi Novembre 2018

C'est en moment que les règles d'urbanisme pour la Métropole et de notre quartier en particulier sont redéfinies.
Nous vous en informons ici : PLU- PLUi
Aujourd'hui, tout projet est soumis aux règles du Plan local d'urbanisme (PLU) de Grenoble. Il permet de construire des bâtiments de 30 m de haut sur la parcelle qui concerne la pétition "Pour que l'ile verte ne devienne pas une ile grise"
À partir fin 2019, c'est le nouveau Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUi), qui déterminera les règles et les orientations d'urbanisme de toute la métropole. Il permettra de construire des bâtiments de 26 m de haut sur cette même parcelle et sur de nombreuses parcelles des berges de l'Isère. Le projet du PLUi a été arrêté et rendu public le 28 septembre 2018 par la Métro. Il est actuellement soumis pour approbation aux 49 communes de la Métropole. Et sera voté au Conseil Municipal de Grenoble le 17 décembre. Il est consultable sur le site de la métro .
INVITATION du Collectif île verte et de l'Union de quartier
Nous nous proposons d'analyser et commenter le PLUi. Les habitants sont invités à se joindre à cette réflexion le samedi 17 novembre de 9h à 12h 2018. RDV Salle des Vignes. 3 bis Ave du Mal Randon. Et le 6 décembre 2018 pour la finalisation des contributions PLUi.
À BIENTÔT DONC !!
LE COLLECTIF ILE VERTE
RDV tous les Mardi à 20H salle des VIgnes
Pour vous renseigner plus avant: Lien vers PLU actuel : https://www.grenoble.fr/440-plan-local-d-urbanisme-plu-.htm Lien vers le PLUi : https://www.lametro.fr/646-les-documents-du-plui.htm https://participation.lametro.fr/project/elaboration-du-plui/step/consultation-des-personnes-publiques-associees-et-deliberation-des-49-communes-pour-adoption-du-projet-de-plui

Pétition remise au Maire de Grenoble

Nous avons remis la pétition POUR QUE L'ILE VERTE NE DEVIENNE PAS UNE ILE GRISE, au cabinet d'Eric Piolle, maire de Grenoble, mardi 6 novembre 2018. Elle totalise 842 signatures (353 en ligne et 489 sur papier). À cette occasion des interviews ont été données au Dauphiné, à Place Gre'net et Radio France. ( article ci-après) En août, le promoteur avait retiré sa demande de permis du 6 juin mais, comme pressenti, le 12 octobre il a déposé une nouvelle demande de permis de construire pour un immeuble dont nous ne connaissons pas les caractéristiques, exceptées les données affichées à la mairie: 7 logements sur une parcelle de 396 m2 pour une hauteur de 15,08 m et une surface de plancher de 530,2 m2. Nous n'avons pas encore accès au dossier du permis de construire. La mairie a 3 mois pour instruire le dossier et rendre un avis. Le projet est certes moins haut, mais nous restons sceptiques sur son insertion dans son environnement urbain et nous vous en informerons dès que possible. Restons mobilisés et vigilants quant aux projets d'urbanisations de notre ville.

mercredi, septembre 5 2018

Stand du Collectif à la fête de quartier 15 septembre 2018

Nous serons présents à la fête de Quartier de l'ile Verte ce 15 septembre 2018 rue Blanche Monier. Venez discuter avec nous !

Article publié dans la gazette de l'Union de Quartier, août 2018

Construction d'un bâtiment de 25m de haut au 25 quai Jongkind l'Île Verte deviendra-t-elle une Île Grise ?

Nombreux sont les habitants qui voient de nouvelles constructions à l'Île Verte et se disent que le quartier semble passer du VERT au GRIS. Ce sera peut-être le cas pour le terrain au croisement de la rue Lachmann et du quai Jongkind pour lequel un promoteur a déposé le 6 juin une demande de permis de construire pour un bâtiment de 25 m de haut (8 étages).

En descendant la rue Lachmann vers le quai, s'ouvre un large panoramique qui va de la Bastille au St Eynard. Un chêne, planté par la mairie avec sa couronne harmonieuse, marque l'espace, il annonce le ton du quai et de sa promenade. On y trouve le plus vieil immeuble du quartier (1884) qui, comme la majorité du bâti de l'Île Verte, est entouré d'un espace vert proportionné à sa taille. Sa façade est simple, percée de façon harmonieuse. Ici les maisons individuelles et collectives font 2 à 3 étages. Ce coin de verdure un peu désuet est un des rares de le rue Lachmann. Les habitants du quartier et les promeneurs ont pour ce lieu public des projets d'embellissement et d'accueil des passants : fontaine à eau, passerelle vers La Tronche à l'image du bac qui permit jadis de traverser l'Isère, …

Le projet immobilier de seulement 9 logements, tel qu'il est prévu, écraserait les jardins, couperait le front végétal des rues, transformerait ce qui était la belle façade sur rue de l’ancien immeuble en un mur de cour intérieure et surplomberait l'ensemble des habitations, des espaces publics et privés et la promenade sur les berges.

Ce projet rencontre une forte opposition. Des habitants ont constitué un Collectif. L'Union de Quartier Ile Verte le soutient et a voté en CA l'opposition au projet. Une pétition qui dénonce cette construction a collecté 800 signatures, elle « demande au Maire de surseoir à la délivrance du permis de construire (...) et de réviser le PLU (Plan local d'urbanisme) de l’Île Verte. » qui présente des lacunes et permettrait par exemple une construction de 30m à cet endroit… La pétition sera remise au Maire courant septembre.

Au cours des 2 réunions de présentation concédées par le promoteur, celui-ci n'a quasiment parlé que de la hauteur de l'immeuble, qu'il baisse au gré des discussions (de 9 étages on passe à 7 etc...). Par contre, il oublie l'environnement de l'ilot et occupe la quasi-totalité du jardin. Il annonce pourtant construire « dans un environnement préservé ». Pour qui ...? Pour Les 9 logements de la nouvelle construction qui en bénéficieraient sur leurs balcons et terrasses qui se déploient tous azimuts ? Au cours de l'été, le promoteur a retiré sa demande de permis. Pourquoi ? Deux hypothèses se présentent : soit le projet est définitivement abandonné et on pourrait dire que la mobilisation des habitants a payé, soit, ce que nous redoutons, un nouveau projet de construction serait déposé. En effet, les modifications évoquées par le promoteur au cours des présentations l'obligent à redéposer une nouvelle demande de permis de construire, ce qui ne correspondrait pas aux attentes des habitants, le problème resterait alors entier.

Réponse dans les semaines à venir… restons vigilants et mobilisés ! Le collectif se réunit tous les mardis à 20H Salle des Vignes, 3 bis av. Mal Randon, rejoignez-nous.

Le collectif Île verte et l'Union de Quartier

Contact COLLECTIF collectifileverte@gmail.com

mardi, juin 26 2018

Réunion d'information 26 juin 2018